Retour aux articles
Programme de fidélité
3 min

10 conseils pour faire connaître son restaurant gratuitement

L'Equipe Pongo
September 5, 2019

Faire connaître son restaurant, ça n’est pas une question d’argent ! Si comme beaucoup d’enseignes débutantes, vous n’avez pas de budget mais vous avez des idées, ces 10 conseils devraient vous aider à faire passer votre réputation au niveau supérieur sans vous ruiner.

  

Publier des photos de nourriture

 

Ça ne vous a pas échappé, Instagram est le paradis de la photo gastro pour dingues de fooding. Si vos assiettes ont du style, profitez-en pour vous faire remarquer et faites connaître votre restaurant gratuitement !

 

La photo d’aliments étant un genre assez difficile à maîtriser, mettez à contribution vos copains photographes, même amateurs ! Pour se démarquer sur Instagram, il va falloir viser haut en terme de qualité d’image. Mise en scène, décor, éclairage… Sortez le grand jeu et mettez les petits plats dans les grands. Et puisqu’on parle d’Instagram, les pros du hashtag pourront se lâcher !

  

Séduire les micro-influenceurs

 

Justement, ils sont chez eux sur Instagram : les blogueurs fooding sont une autre piste de publicité gratuite. Leur faire découvrir votre cuisine en live peut avoir des répercussions surprenantes. On ne parle pas des influenceurs professionnels qui font payer très cher la mention, mais plutôt des micro-influenceurs (à 1000 followers et plus sur Instagram) qui bloguent près de chez vous.

 

Sur un coup de cœur, ils seront plus que disposés à vous relayer. Cela vaut le coup de les aborder de façon sincère et personnalisée, avec un petit repas gratuit, voire encore mieux : un événement dégustation spécialement concocté pour une brochette d’influenceurs !

 

Distribuer des flyers

 

Ok, ok, ce conseil n’est pas complètement gratuit, mais l’impression des flyers n’est vraiment pas chère quand on pense au retour sur investissement potentiel (surtout si vous avez des talents de graphiste). Plus qu’une distribution de flyer, on peut envisager une opération de street marketing, l’essentiel étant de cibler son heure et son lieu.

 

Ici, il est important de bien connaître les habitudes de son public préférentiel et de savoir quels sont ses spots pour y diffuser vos flyers. Par exemple, à une sortie de concert, dans un espace de coworking, devant une école, etc…

 

S’afficher sur les comparateurs de restos / sites de réservation en ligne

 

Au petit jeu des avis positifs, il y a une énorme visibilité à gagner en s’affichant sur les comparateurs de restaurants en ligne, avec ou sans réservation. Vous avez l’embarras du choix : Yelp, La Fourchette, TripAdvisor, L’internaute, Cityvox… L’essentiel est d’alimenter sa page en infos avec les heures d’ouverture, l’adresse, le type de cuisine, le menu, les photos (des plats et de la salle), les infos pratiques…

 

Vu le nombre de comparateurs, mieux vaut concentrer ses efforts sur un ou deux sites afin d’y rediriger les clients prêts à écrire des avis positifs. Et pour savoir lequel choisir, vous pouvez demander à des potes restaurateurs lesquels sont les plus efficaces sur votre secteur.

  

Jouer le jeu de la livraison de repas à domicile

 

C’est le même topo : avec les avis positifs qui affluent (on n’en doute pas !), vous pourrez gagner beaucoup d’exposition. Les sites de livraison de repas à domicile ont tendance à se concentrer ces dernières années, seuls les plus gros réussissant à se pérenniser dans la plupart des villes (Uber Eats et Deliveroo), ce qui simplifie le choix pour le restaurateur.

 

Les sites de livraison à domicile servent avant tout à générer des ventes en ligne (sans remplir votre salle), mais pas seulement : les nouveaux clients fidélisés ne manqueront pas de passer votre porte pour voir où se déroule la magie.

  

Proposer des Happy Hours

 

On n’a rien trouvé de mieux pour remplir son restaurant à la sortie des bureaux et des cours, notamment pendant les jours les plus creux ! Les Happy Hours sont toujours aussi populaires dans les secteurs piétons, près des centres-villes. Ils ont l’avantage de créer une ambiance festive et de faire rester les gens pour le dîner. Surtout, ne sous-estimez pas l’importance de la traditionnelle ardoise dans la rue pour annoncer l’Happy Hour (et n’oubliez pas que selon la loi, des réductions sur les boissons non-alcoolisées doivent aussi être proposées).

 

Apparaître sur les résultats de recherche Google avec Google My Business

 

Inscrire son restaurant sur la page officielle My Business de Google ne prend que quelques minutes, une fois que vous êtes identifié en tant que gérant. Vous pouvez alors saisir tous les détails de l’entreprise : horaires d’ouverture, photos, adresses, infos pratiques… En retour, cela vous permet d’apparaître sur les pages de résultat en recherche locale, ainsi que sur Google Maps aux côtés de tous les commerces du quartier. Indispensable si quelqu’un recherche un restaurant de votre spécialité près de chez vous.

  

Publier sur sa page Facebook

 

Facebook reste un excellent canal pour diffuser son actu et parler cuisine avec un ton décalé qui plait à votre clientèle. Bien sûr, il est nécessaire d’alimenter régulièrement votre page en contenu – pour cela, pensez à la réplication automatique de votre compte Instagram !

 

Sur Facebook, ce sont vos règles qui s’appliquent : vous pouvez diffuser votre actualité, parler cuisine, proposer des tutoriels gourmands ou diététiques, montrer le dessous des cuisines, annoncer vos évènements, concerts ou expos, etc… Pour vous démarquer, on vous fait confiance !

 

Créer des partenariats avec des entreprises autour de vous

 

Vous faire connaître auprès des entreprises voisines ne peut avoir que des effets bénéfiques, surtout que le bouche à oreille entre collègues fait le reste. Les tickets restos font vivre bien des professionnels du « Fast & Good », d’où l’intérêt de faire un petit coucou aux plus gros employeurs du quartier en laissant des flyers ou même en proposant un tarif préférentiel en offre de lancement.

 

Au-delà des salariés du coin, vous pouvez vous faire connaître en démarchant les acteurs du tourisme local : hôtels, office de tourisme, agences de voyage…

 

Lancer son programme de fidélisation

 

Un programme de fidélisation, ce n’est pas une question de budget, c’est une question de plaisir ! Au maximum, il vous en coutera quelques plats et desserts gratuits, voire des cadeaux spéciaux comme des ateliers dégustation ou des soirées VIP. En retour, vous gagnerez des clients conquis qui ne manqueront pas de revenir chez vous…