Retour aux articles
Programme de fidélité
4 min

Top 5 des raisons d'arrêter la carte de fidélité dans la restauration rapide

L'Equipe Pongo
September 5, 2019

Les cartes de fidélité, il arrive que les clients s’en tamponnent ! Le bon vieux système du « 9 achetés pour 1 gratuit » n’est plus vraiment le meilleur moyen de fidéliser ses clients en restauration rapide… La preuve avec ce top 5 des raisons d’arrêter la carte de fidélité imprimée et de passer tout de suite au numérique !

 

1. Les cartes de fidélité en restauration rapide ne sont pas pratiques…

 

Les cartes de fidélité en restauration, on connaît : on en a tous qui sont condamnées à l’oubli au fond d’une poche de jean ou d’un tiroir, voire pire, déchiquetées dans la machine à laver… Rien de plus frustrant que d’arriver dans son resto préféré pour se rendre compte qu’on a laissé la carte tamponnée à la maison. S’il y a bien un revival de la carte de visite chez les millenials, on ne peut pas dire qu’il s’applique à la carte de fidélité à l’ancienne. Old-school, pas pratique, elle a de plus en plus de mal à se faire une place dans notre porte-monnaie.

 

2. …et pas assez personnalisables

 

Les cartes imprimées ont un gros défaut : elles proposent un modèle unique de fidélisation pour tous vos clients. La plupart du temps, elles fonctionnent sur le mode « après 9 achats, le 10ème est gratuit ». Pourquoi ce chiffre ? Tout simplement parce que 10 fréquentations est un objectif atteignable pour un client récurrent, et qu’une réduction de 10% convient globalement aux restaurateurs.

 

Ce système a un inconvénient : il vous oblige à appliquer le même niveau de récompense à tous vos clients, soit 10% sur le prix de vente total. Bref, aucune flexibilité ! Au contraire, les programmes de fidélisation dématérialisés permettent d’appliquer le pourcentage de remise de votre choix, même sans attendre les 10 achats, et de varier les récompenses en fonction des préférences de chaque client (ou des évolutions de votre menu). Vous même ajouter des récompenses aussi exceptionnelles que difficiles à atteindre : un voyage à Naples pour une pizzeria, à San Sebastian pour un bistrot basque, etc… 

 

3. Vous n’avez pas envie de faire la police

 

Les cartes imprimées nécessitent un minimum de vigilance de la part des restaurateurs. D’accord, c’est assez rare, mais ce n’est pas impossible qu’on abuse de  votre bienveillance pour vous soutirer un sandwich gratuit. Faux tampons, dates falsifiées, erreurs du staff… Niveau sécurité, on a vu mieux. Au contraire, avec les programmes de fidélité numérisés, le numéro de téléphone vous permet d’identifier les clients et d’éviter les malentendus.

 

4. Vous ne pouvez pas évaluer la rentabilité du programme de fidélisation

 

Plus important, les cartes imprimées ne vous permettent pas de réaliser le suivi des performances du programme de fidélité. Impossible de connaître leur taux de remplissage, à l’exception de celles qui vous reviennent. Quant aux autres, elles sont perdues dans la nature, sans aucune possibilité de savoir pourquoi elles ont échoué à faire revenir le client.

 

5. Les cartes à tampon ne vous livrent aucune donnée sur vos clients

 

La seule information que vous donne une carte de fidélité sur un client, dans le meilleur des cas, c’est qu’il a effectué 9 achats. Dommage, vous auriez aimé en savoir plus sur ses habitudes, ses préférences, ses données de contact pour lui communiquer des offres spécialement taillées pour elle/lui, etc… Par exemple, si un restaurant propose 5 variétés de bière artisanale, la carte tamponnée ne permet pas de savoir laquelle a la cote chez ses clients fidèles.

 

Dommage, c’est tout l’intérêt d’un programme de fidélisation : mieux connaître ses clients pour leur proposer des offres et des récompenses sur mesure ! C’est pour cette raison qu’aujourd’hui, les cartes de fidélité en restauration rapide sont de plus en plus souvent numérisées. En migrant dans le digital, la fidélisation gagne en efficacité et vous permet de vous chouchouter les clients les plus fidèles en fonction de ce qu’ils préfèrent. Et ils vous le rendent bien !    

Convaincu ? Lancez vous avec Pongo et arrêter les cartes de fidélité !