Retour aux articles
Base clients
3 min

Commerçants : pourquoi la base de données clients est essentielle

L'Equipe Pongo
September 5, 2019

La base de données clients, pour un restaurant ou un commerce, ça ne va pas toujours de soi ! Au-delà des questionnements sur la mise en œuvre, les enseignes en devenir ont du mal à entrevoir les bénéfices et préfèrent trop souvent les réseaux sociaux. Pourtant, une base de données bien gérée est bien plus efficace pour connaître ses clients, communiquer avec eux et garder le contact entre deux visites.

 

Commerces, restaurants : comment parler à ses clients quand ils ne sont pas là ?

 

En dehors des moments où ils sont présents entre les quatre murs, les commerces de proximité ont parfois du mal à engager la conversation avec leurs clients. Les réseaux sociaux sont dilués dans la masse d’information en ligne, la publicité coûte très cher et les cartes de fidélité à l’ancienne ne permettent pas d’échanger… Dommage, car une grande partie des clients qui ont franchi votre porte sont peut-être intéressés par votre actualité !

 

La constitution d’une base de données client apparaît trop souvent comme une solution lointaine, compliquée, voire réservée aux chaînes et aux grandes marques. On est d’accord, collecter les données clients n’est pas forcément naturel pour une enseigne débutante ! Pourtant, sans infos de contact, impossible de mieux connaître ses clients, de les fidéliser et de les informer de tout ce qui se passe chez vous.

 

La base de donnée, la solution efficace et simple pour fidéliser ses clients

 

Pour engager la discussion et faire revenir ses clients, la communication est fondamentale. Et pour ça, une base de donnée est l’outil idéal. Elle s’envisage avant tout comme une liste de contacts permettant de multiplier les interactions à distance par texto interposé, même quand vos clients ne sont pas entre vos murs.

 

Et surtout : sans spammer ! Grâce aux données enrichies, la connaissance des habitudes des clients permet de leur proposer à chaque fois des contenus pertinents. A l’arrivée, quand c’est bien fait, les commerces mettent en place une communication de proximité, sympa et efficace, toujours avec l’accord préalable des participants (la base).

 

 

Pourquoi la base de données permet d’aller plus loin que les réseaux sociaux

 

Même s’ils ont essentiels pour étendre la réputation d’une boutique ou d’une marque, les réseaux sociaux ne sont pas le moyen le plus précis d’atteindre vos clients existants ! Même avec une base importante de followers, on n’est jamais certain que les personnes abonnées à vos contenus les remarquent. A l’inverse, en se constituant  une base de données de clients, tous les destinataires savent déjà que vous existez – puisqu’ils ont accepté de faire partie de la liste. Le budget marketing (au passage, très modeste par rapport aux bénéfices) est utilisé à meilleur escient.

 

 

Et concrètement, comment ça se passe ?

 

La mise en œuvre est simple : elle consiste à constituer une liste des clients intéressés par vos actus, sur la base d’une participation volontaire, bien entendu. La souscription se fait donc en point de vente et les données sont intégrées dans une appli spécialisée qui vous en dit long sur votre clientèle. Les données appartiennent bien aux restaurateurs et aux commerçants (et ne sont en aucun cas communiquées à des tiers). 

 

La base de données clients sert ensuite à diffuser différents contenus et promotions par email ou par texto, par petites touches. Evènements, nouveautés, programmes de fidélité… De quoi informer par rapport à tout ce qui anime votre commerce ou votre restaurant, afin de tenir les clients au jus ! En bonus, les données vous permettent de communiquer de façon contextuelle, pour relancer un client qui ne vient plus ou proposer un cadeau à l’approche d’un anniversaire, entre autres.

 

Le mieux dans tout ça ? C’est très facile à mettre en place ! Pongo dispose d’une solution parfaitement adaptée aux enseignes en devenir pour récolter les infos clients les plus indispensables (âge, genre, préférences…) avec leur permission, au moyen de tablettes disposées en point de vente. A partir de là, nous fourmillons d’idées pour envisager des programmes de fidélisation ou des campagnes ciblées à base de SMS personnalisés, afin d’engager la conversation sur une base (de données) solide !